It's the end of the world as we know it

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: It's the end of the world as we know it   Dim 30 Déc - 15:22



Messages : 30
Maître : Je suis votre maître incontesté à tous!
avatar
Créature légendaire
Macchina
Chroniques des temps anciens (-??? avant Chuck Norris)

Il y a des fois où les choses prennent une tournure inattendue, que tout bascule sans rien laisser présager, où l'épée de Damoclès trônant au dessus de notre tête s’abat sans crier gare... Mais cette fois, ça n'était pas le cas. Les signes avant-coureurs de la fin de l'humanité étaient là et pourtant nous refusions de les voir. Nous nous sommes jetés dans un gouffre, convaincu que nous avions les capacités pour atteindre l'autre bord. Nous nous étions simplement surestimés. Notre soif de pouvoir nous a perdus et c’est nous qui avons fait du monde ce qu’il est aujourd’hui, nous avons creusé notre propre tombe. Bienvenus dans notre enfer frères humains, bienvenus dans l’ère des Gears. Vous devez probablement vous demander de quoi je parle depuis tout à l’heure, c’est donc probablement le moment de troquer ma veste de vieux prophète pour prendre des airs de conteur digne de ce nom.

Vous en avez entendu parler? De cette vielle prophétie qui annonçait la fin du monde en 2012? Oui bien sûr, nous savons tous désormais que c’était une connerie et pourtant personne ne sait ce que signifiait réellement la fin de ce calendrier. C’était tout bonnement un vœux, formulé par les Mayas pour que le monde s’arrête cette année qui était l’apogée de l’humanité et que nous n’ayons pas à contempler sa décheance. Depuis la nuit des temps l’homme n’a cessé d’évoluer, aussi bien par les changement de son corps que par sa capacité à créer des éléments pour augmenter son confort et sa capacité à exploiter les ressources de son environnement. Cependant vint le jour où le corps humain cessa d’évoluer, ayant probablement atteint ses limites, et où les ressources offertes par la nature s’épuisèrent. L’électricité, les machines, tout comme la technologie disparurent de la surface de la terre. Plus de voyages sous marins, plus d’explorations dans l’espace, c’était comme si le monde s’était arrêté de tourner. C’est la période encore connue à ce jour comme les « achroniques ». Mais au lieu de reprendre le dessus sur les créations de l’homme la nature disparut peu à peu pour laisser place à un immense désert.

Cette période de désespoir et de perdition dura des décennies, jusqu’au jour où un groupe de chercheurs gardant encore l’espoir de trouver un nouveau carburant découvrit une matière bleutée dégageant de la chaleur et une odeur semblable à celle du pétrole sur un site où s'était écrasée une pluie de météorites quelques années auparavant. On fit de nombreuses expériences, on tenta de les faire fondre, pour finalement découvrir que ces pierres pouvaient facilement remplacer les carburants des temps anciens. Tout n’était peut-être pas perdu, on nomma ces roches « Graal ». Pour ne pas répéter les erreurs passées les hommes décidèrent de limiter l’utilisation de ces matières à quelques villes au nombre d’habitants limités, ce projet pris place sur ce qu'on nommait autrefois « Japon ». Le système monétaire ayant perduré bien entendu les plus riches furent les seuls à avoir accès aux Numbers, le nouveau paradis. Ce monde était en perpétuelle évolution et surtout très cruel, les villes qui n’apportaient rien à la nouvelle société étaient exclue du réseau des Numbers et tout approvisionnement en Graal était interrompu. Le monde à l’intérieur du réseau avait prit l’allure d’une machine parfaitement huilée.

Ainsi, en 2012 grâce à la découverte des pierres de Graal la technologie humaine connu une forte évolution. Nouvelles armes, moyens de transport rapides et peu coûteux et autres... Et un jour un scientifique eut une idée farfelue... Et si cette matière remplaçait le sang des humains se transformeraient-ils en super-hommes comme Superman et les autres? Cet homme soumit son idée aux autres scientifiques et à divers laboratoires cependant tous refusèrent d'expérimenter la chose sur des humains et personne ne voulu appuyer les divagations d'un vieux fou.

Tout aurait du cesser là, l'humanité n'était pas prête pour gérer des créatures aussi puissantes et encore moins les contrôler et réprimer leur puissance. Cependant un homme, et pas des moindres, décida de le suivre dans cette aventure, je vous parle bien sur du seul, unique et inimitable, Chuck Norris. Grace à sa renommée, sa force et ses talents multiples cet homme parvint à voler une petite quantité de XX avant de mourir de façon honorable dans un combat violent contre des marches d'escalier et un tapis. Ils étaient trop nombreux si bien que notre héros se brisa la nuque avant d'atteindre le plancher. Encore une fois, ça aurait du être la fin de ce projet complètement irréaliste. Mais, l'homme aimait faire les choses jusqu'au bout et les fourmis face à cette fin misérable décidèrent de rendre hommage à leur héros et le transportèrent jusqu'au laboratoire du scientifique pour que le grand Chuck Norris puisse lui remettre la fiole de Graal en mains propre...

Non je déconne hein! Mais comment pouvez-vous croire de pareilles aberrations?! Il s'est juste éclaté la cervelle contre le sol et la fiole fut transportée par la rivière de sang qui s'en déversait. Et oui Chuck Norris aimait faire les choses en grand et son débit sanguin ainsi que la quantité de sang présente dans son organisme étaient remarquables. Pour rendre hommage à son compagnon et ami le scientifique s'inspira de lui pour créer sa machine, le dotant d'un programme retranscrivant mémoires et traits de caractère de Chuck. Et c'est ainsi qu'en 20?? naquit le premier Gear, Chuck Norris.

An 1, naissance de Chuck Norris - La genèse

Après la naissance du premier Gear tout se passa très vite, d’autres machines virent le jour et le gouvernement regretta d’avoir traité leur créateur de fou. Tout se remit en place comme si de rien n’était, les Gears intégrèrent la société en tant que justiciers pour faire régner l’ordre et finirent par se rebeller contre leur créateur, scénario classique me direz-vous, mais justement, c’était à prévoir. Une guerre éclatât, celle que les Gears nomment le « baptême écarlate ». Ne pouvant contrôler les Gears, mais ni les armes, ni les capacités des soldats étant suffisantes pour contrer l’avancée des Gears les scientifiques tentèrent dans un dernier élan d’espoir de créer des hybrides en implantant aux humains des parties mécaniques, des sortes de cyborgs. Mais la lâcheté humaine était l’un des traits dont-ils héritèrent et sans hésiter un seul instant les hybrides se rangèrent du côté des Gears. En quelques mois à peine les Gears s’emparèrent des Numbers, les hommes durent se soumettre en devenant esclaves ou mourir, quelques rebelles parvinrent à fuir et d’autres à survivre dans les catacombes.

Les hybrides qui avaient contribué à la victoire des Gears furent tolérés au sein des cités et acquirent les droits qui autrefois étaient ceux des humains. Quant aux Gears ils devinrent des divinités face auxquelles tous devaient se prosterner. Les Numbers prirent l’allure de dictature et n’avaient plus que la saveur fade du paradis artificiel qu’elles étaient.


Dernière édition par Judge Dead le Dim 30 Déc - 20:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afterlifesrequiem.forums-rpg.com
 

It's the end of the world as we know it

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shinobi's World l'aventure ninja vous attend
» [Rmvxace] World of Forestia Nouvelle démo 1.0
» World Extreme Wrestling
» Question sur un thème déjas présant World of Warcraft
» AROUND THE WORLD rpg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Afterlife's Requiem ::  :: Charte et histoire-